Poudre d’urucum bio antioxydant naturel puissant.

Descriptif :

Issue de la cueillette en Amazonie.
Soin depuis longtemps connu par les “peaux-rouges”, extrĂŞmement riche en bĂ©ta-carotènes et en oligo-Ă©lĂ©ments, cette poudre est connue pour prĂ©parer la peau au soleil en favorisant sa pigmentation.

Nom botanique : Bixa orellana
Origine de la plante : Inde, sauvage
Type de culture : biologique certifiée par Ecocert
Mode d’obtention : poudre extraite des graines de la plante
Autres dénominations : roucou, rocouyer, rucum, achiote, arbre à rouge à lèvre, annato
Aspect : poudre fine
Couleur : rouge brique
Qualité : 100 % pure et naturelle, qualité cosmétique et alimentaire

Poudre Urucum BIO

Poudre Urucum BIO

Fonction : actif anti-oxydant, préparateur au bronzage, répulsif des insectes et colorant

SolubilitĂ© : dispersible sous agitation dans l’eau ou dans une huile vĂ©gĂ©tale
Conservation : Ă  l’abri de l’air, de l’humiditĂ© et de la lumière. Bien refermer le contenant après chaque utilisation.

Indications :
Indications :
– prĂ©paration de la peau au soleil et soin après-soleil
– prĂ©paration de crèmes anti-âge
– prĂ©vention des vergetures
– produits colorĂ©s et de maquillage

Formule :
– Riche en oligo-Ă©lĂ©ments : cuivre, zinc, magnĂ©sium

– PrĂ©pare la peau au bronzage, favorise la pigmentation (favorise la fabrication de mĂ©lamine responsable du bronzage)

– Anti-oxydant naturel : diminue la cytotoxicitĂ© induite par les UVA, piège les radicaux libres et renforce les propriĂ©tĂ©s Ă©lastiques de la peau

– Actif protecteur de la peau en prĂ©venant le vieillissement

– Colorant pour produits cosmĂ©tiques, notamment pour fonds de teint et blush

– RĂ©pulsif des insectes

– Condiment en alimentation (goĂ»t “safranĂ©”)

Voir les fiches composants…
Conseils d’utilisation :
– en incorporation dans les crèmes ou huiles en tant qu’actif sous forme de macĂ©rât huileux

Le bĂ©ta-carotène est soluble dans l’huile. Afin de profiter au mieux des bĂ©nĂ©fices de la poudre d’Urucum, il est nĂ©cessaire d’en faire une extraction avec une huile.


L’urucum bio antioxydant naturel puissant, (ou roucou, rocou, arbre rouge Ă  lèvre ; en latin : bixa orellana) est un arbre des rĂ©gions d’AmĂ©rique tropicale, de 3 Ă  10 mètres de hauteur.

Les feuilles, les racines et les graines servent Ă  de nombreux usages mĂ©dicinaux. Mais ce sont les graines qui sont les plus rĂ©putĂ©es. RĂ©duites en poudre, les indiens d’amazonie l’utilisaient pour colorer l’alimentation (riz, poisson, poulet), mais aussi que pour protĂ©ger leur peau du soleil et des insectes et comme peinture corporelle (la dĂ©nomination de « Peaux Rouges » viendrait de lĂ ).
Usage
Sa teneur importante en bĂŞta-carotène, 100 fois plus que dans la carotte, fait de l’Urucum un condiment Ă  intĂ©grer dans de nombreuses prĂ©parations, boissons, huile et plats, auxquelles il apporte une belle couleur orangĂ©e. Il est Ă©galement riche en sĂ©lĂ©nium, magnĂ©sium et calcium, ce qui en fait un aliment hautement antioxydant, et sera particulièrement utile pour protĂ©ger notre peau des agressions diverses et notamment des rayons U.V. mais aussi comme activateur de bronzage. On l’utilise en usage interne et en usage externe :
1) usage externe : nous suggĂ©rons de mĂ©langer les graines d’urucum Ă  de l’huile de jojoba (il suffit de laisser baigner les graines quelques jours). Cette huile pourra ĂŞtre utilisĂ©e comme un protecteur solaire indice 4.

L'urucum ou roucou, rocou bio

L’urucum ou roucou, rocou bio

2) Usage interne : une cure de graines d’urucum, en stimulant la mĂ©lanine, prĂ©pare la peau au soleil et lui donne une très belle teinte abricot. Pour se faire on mĂ©lange Ă  l’alimentation qui va se colorer subtilement en orangĂ© (laisser tremper les graines dans le bouillon ou l’huile de table) ou tout simplement dans une bouteille d’eau, qui va se charger en pigments en une nuit.

Renforcez son action antioxydante en l’ajoutant Ă  de l’acerola et Ă©ventuellement du gomphrena et obtenir ainsi un bon cocktail de vitamines, oligo-Ă©lĂ©ments, acides aminĂ©s et minĂ©raux organiques.
Apports
Provitamine A (bêta-carotène) 3,2%, Fer, Calcium, Tanins, Soufre, Magnésium, Sélénium.
Utilisation
Verser une c.Ă  c. de graines dans un demi litre d’eau, laisser tremper une nuit et boire durant la journĂ©e suivante. On peut Ă©galement faire macĂ©rer une c. Ă  s. de graines dans un litre d’huile d’olive (pour assaisonner les plats) ou de Jojoba (pour nourrir et protĂ©ger la peau).
Provenance
Urucum de culture biologique, importĂ© d’Amazonie PĂ©ruvienne.


Utilisation du roucou (l’urucum) bio antioxydant naturel puissant en cosmétique.

Le roucou est utilisée comme plante ornementale du fait de la beauté de ses couleurs.
Traditionnellement, les Indiens l’utilisent depuis des millĂ©naires pour se teindre la peau
afin de se protĂ©ger des rayons du soleil ainsi que des insectes. Ils utilisaient dĂ©jĂ  les propriĂ©tĂ©s des deux colorants du roucou: l’oreline, en dissolvant le rocou dans l’eau pour teindre plumes, tapis, cĂ©ramiques et autres ustensiles et la bixine, en utilisant les grains entiers Ă©crasĂ©s dans l’eau pour les inductions et les dessins.

Roucou Urucum

Roucou Urucum

Usage cosmétique

Se servant de l’hĂ©ritage empirique des Indiens, on rencontre aujourd’hui le roucou dans des crèmes bronzantes au BrĂ©sil, ainsi que dans certains produits de beautĂ© (crème colorĂ©e, fard Ă  paupières).

Usage alimentaire

L’urucum est très utilisé comme source de condiment alimentaire. Il joue un rĂ´le de laxatif et soulage l’estomac. Il est utilisĂ© Ă©galement comme colorant (fromage, saucisses, boissons rafraĂ®chissantes, beurre, cire…). Certains le
voient comme substitut d’un grand nombre de colorants synthĂ©tiques. (On exige pour l’utilisation comme colorant, une teneur de bixine d’au moins 2,5 %)
On en fait Ă©galement un extrait pour l’huile utilisĂ©e industriellement.
Il est également riche en vitamine A , en calcium , en sélénium et en magnésium .

Usage médicinal

Il est efficace comme hémostatique des blessures légères.
La substance qui enveloppe la semence est souvent utilisée comme rafraîchissant et contre la fièvre.
La semence broyĂ©e est dite aphrodisiaque, elle est aussi connue comme tonifiant de l’appareil gastro-intestinal et expectorante. A Porto Rico, on utilise la «massa» (bouillie) pour les brĂ»lures. AppliquĂ©e Ă  temps, elle Ă©viterait les cloques.
Certains prennent une dĂ©coction des feuilles pour apaiser les inflammations de la  gorge et les angines bĂ©nignes et la feuille d’urucum appliquĂ©e sur le front soulage les maux de tĂŞte.
On trouve dans la racine un principe digestif et diurétique.
Les jeunes pousses de roucou hachĂ©es et mises Ă  macĂ©rer dans l’eau froide donnent une substance mucilagineuse ressemblant Ă  de la «gomma arabica» et ayant les mĂŞmes propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales. Un autre ouvrage mentionne
que cette même infusion est utilisée pour laver les yeux enflammés.
Il est anti-oxydant, anti-radicaux libres, riche en beta-carotène et sĂ©lĂ©nium, ce qui lui confère des propriĂ©tĂ©s contre le vieillissement de la peau et dans la soliditĂ© de l’ossature.

Recette

10 cl d’huile pour une cuillère a soupe de graine de Roucou .
. StĂ©rilisez votre contenant ( bouteille , pot de confiture (…) ) en le plongeant quelques minutes dans l’eau bouillante .
. Versez vos graines de Roucou au fond du contenant .
. Faites chauffer votre huile 5 minutes et versez la au dessus des graines et reculez un peu car la friture ne fait que commencer !
Pendant quelques minutes ça va éclabousser et frire donc faites très attention et ne remplissez pas entièrement votre contenant .
. Quand l’huile aura bien tiĂ©di il va falloir faire un peu de sport !
Pas de panique ! Il va juste falloir secouer dans tous les sens votre huile , ne lĂ©siniez pas sur les mouvements car s’est une Ă©tape très très importante !
. Laissez macérer quelques jours avant utilisation et ne consommez pas au delà de quatre mois veillez donc a bien noter la date de fabrication !


Le Roucou l’urucum bio antioxydant naturel puissant (Bixa orellana) est un arbuste (2 Ă  4 m de haut) que l’on rencontre dans les rĂ©gions d’AmĂ©rique tropicale. AppelĂ© Ă©galement urucum, rocouyer ou arbre rouge Ă  lèvre, il tire son nom de la langue des Tupis qui le nomment urucu.

Les feuilles sont codiformes, pointues et dentelĂ©es. Son fruit, de couleur rouge, est une grande capsule (apparaissant sous forme de grappe) entourĂ©e d’Ă©pines molles et inoffensives, contenant de nombreuses semences. Le fruit du roucou est appelĂ© le “rocou” (ou roucou, annatto, achiote) et il n’est pas comestible. Le rocou est rĂ©coltĂ© puis sĂ©chĂ© pour en extraire la cire qui entoure les graines, très riche en carotĂ©noĂŻdes.

Un pied de roucou peut vivre jusqu’Ă  50 ans, on le cultive pour la rĂ©colte jusqu’Ă  30 ans. La première rĂ©colte a lieu lorsque l’arbuste a 2 ans. Les grappes sont matures 90 jours après la floraison, et la rĂ©colte a lieu quand 2 ou 3 capsules sont ouvertes.

Les usages du Roucou

Le roucou est utilisée comme plante ornementale du fait de la beauté de ses couleurs.
Traditionnellement, les Indiens l’utilisent depuis des millĂ©naires pour se teindre la peau afin de se protĂ©ger des rayons du soleil ainsi que des insectes. Ils utilisaient dĂ©jĂ  les propriĂ©tĂ©s des deux colorants du roucou: l’oreline, en dissolvant le rocou dans l’eau pour teindre plumes, tapis, cĂ©ramiques et autres ustensiles et la bixine, en utilisant les grains entiers Ă©crasĂ©s dans l’eau pour les inductions et les dessins.

Usage cosmétique du Roucou

Se servant de l’hĂ©ritage empirique des Indiens, on rencontre aujourd’hui le roucou dans des crèmes bronzantes au BrĂ©sil, ainsi que dans certains produits de beautĂ© (crème colorĂ©e, fard Ă  paupières).

Le Roucou Urucum

Le Roucou Urucum

Usage alimentaire du Roucou

L’urucum est très utilisĂ© comme source de condiment alimentaire. Il joue un rĂ´le de laxatif et soulage l’estomac. Il est utilisĂ© Ă©galement comme colorant (fromage, saucisses, boissons rafraĂ®chissantes, beurre, cire…). Certains le voient comme substitut d’un grand nombre de colorants synthĂ©tiques. (On exige pour l’utilisation comme colorant, une teneur de bixine d’au moins 2,5 %)
On en fait Ă©galement un extrait pour l’huile utilisĂ©e industriellement.

Usage médicinal du Roucou

Le Roucou est efficace comme hémostatique des blessures légères.
La substance qui enveloppe la semence est souvent utilisée comme rafraîchissant et contre la fièvre.
La semence broyĂ©e est dite aphrodisiaque, elle est aussi connue comme tonifiant de l’appareil gastro-intestinal et expectorante. A Porto Rico, on utilise la «massa» (bouillie) pour les brĂ»lures. AppliquĂ©e Ă  temps, elle Ă©viterait les cloaques.
Certains prennent une dĂ©coction des feuilles pour apaiser les inflammations de la gorge et les angines bĂ©nignes et la feuille d’urucum appliquĂ©e sur le front soulage les maux de tĂŞte.
On trouve dans la racine un principe digestif et diurétique.
Les jeunes pousses de roucou hachĂ©es et mises Ă  macĂ©rer dans l’eau froide donnent une substance mucilagineuse ressemblant Ă  de la «gomma arabica» et ayant les mĂŞmes propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales. Un autre ouvrage mentionne que cette mĂŞme infusion est utilisĂ©e pour laver les yeux enflammĂ©s.
Il est anti-oxydant, anti-radicaux libres, riche en beta-carotène et sĂ©lĂ©nium, ce qui lui confère des propriĂ©tĂ©s contre le vieillissement de la peau et dans la soliditĂ© de l’ossature.


Brochettes de poulpe Ă  l’huile de roucou au patisson colĂ©riquet.

Ingrédients (4 personnes):

1 kg de poulpe préparé par votre poissonnier
2 cs d’huile de roucou
1 cc de concentré de tomate en tube ou de harissa
1 patisson noir ou 1 petite courge de votre choix
poivre
sel
paprika

Préparation:

Dans une grande casserole d’eau bouillante cuire le poulpe 25 minutes. Le laisser refroidir dans son eau de cuisson.
Cette prĂ©cuisson n’est pas nĂ©cessaire pour la seiche ou le calamar.
Pendant ce temps laver le patisson, et le faire cuire Ă©galement Ă  l’eau pendant une petite demi-heure.

MĂ©langer le concentrĂ© de tomate Ă  l’huile. Poivrer

Quand l’eau de cuisson du poupe a bien tiĂ©di Ă©goutter-le.
Couper le poupe en morceaux de la taille de petites bouchées.
RĂ©partir ces morceaux sur 4 brochettes en bois.
Préchauffer le four à 200°.

Badigeonner les brochettes sur les 2 faces avec l’huile parfumĂ©e.
Egoutter le patisson, le couper verticalement en deux, ôter les fibres et graines. Recouper chaque moitié en quatre. Soupoudrer généreusement chaque morceau de poivre, paprika ou toute épice de votre choix et enfin saler.

Sur une feuille d’alu ou de papier cuisson disposer les parts de patisson sans les superposer et les brochettes.


Ingrédients pour la recette Court bouillon de poisson au roucou (pour personne(s) 

– Morceaux de poisson (selon le goĂ»t…et l’appĂ©tit !)
– Huile
– Oignons Ă©mincĂ©s
– Ail pressĂ© ou concassĂ©
– Bouquet Garni (le bouquet garni peut ĂŞtre hâchĂ© ou laissĂ© tel quel)
– 2 Ă  3 tomates fraĂ®ches coupĂ©es
– 1 Citron
– Roucou (ingrĂ©dient antillais) : ajouter le Roucou s’il est en poudre ou en liquide, sinon s’il a Ă©tĂ© prĂ©parĂ© dĂ©jĂ  dans l’huile, utiliser celle-ci
– Sel, poivre, piments suivant les goĂ»ts

Les quantités sont toujours données à titre approximatif et pour un nombre précis, elles dépendent du nombre de personnes en plus ou en moins, de la grandeur des plats utilisés et du goût de chacun.
Préparation de la recette COURT BOUILLON DE POISSON AU ROUCOU

Ajouter de l’eau, laissez mijoter.
Dès le dĂ©but de l’Ă©bullition, ajouter les morceaux de poissons.
Recouvrir et laissez mijoter.
VĂ©rifier la cuisson (en principe 15 Ă  20 mn au maximum).
GoĂ»tez, rectifiez l’assaisonnement et -Ă  ce moment seulement- ajoutez le jus du citron.
Au dernier moment, rajoutez de l’ail Ă©crasĂ© et une noix de beurre.
Servez chaud avec du riz ou des tubercules du pays (bananes jaunes Ă  cuire, Igname indien ou Napi, Dachine, patates douces etc…).
Auteur de la recette : Anonyme


Recette d’urucum bio

Temps de Cuisson : 4 minutes
Temps de Préparation : 30 minutes
Boisson : Saint-Joseph blanc
Liste des Ingrédients :
– 500 g de queues de crevettes guyanaises dĂ©cortiquĂ©es
(cuisson)
– 1 bouquet garni
– 1 carotte
– 1 oignon
– sel, poivre, piment
(assaisonnement)
– 1 citron vert
– 1 pincĂ©e de piment
– 1 morceau de concombre
– 1 carotte
– 1/2 oignon
– 3 gousses d’ail
– 10 grains de bois d’Inde
– 10 clous de girofle
– 1 morceau de poivron
– jus de 2 citrons verts
– 20 cl d’huile de roucou
Préparation :
La veille, faire pocher les queues de crevettes 4 mn dans une eau lĂ©gèrement salĂ©e et poivrĂ©e avec le bouquet garni, l’oignon et la carotte Ă©mincĂ©s et le piment. Égoutter les crevettes.
PrĂ©parer l’ensemble de la garniture : Ă©mincer l’ail, l’oignon, la carotte et couper le concombre et le poivron en petits dĂ©s.
DĂ©poser les crevettes refroidies dans un bol puis ajouter le concombre et le poivron.
Incorporer les grains de bois d’Inde et les clous de girofle.
Ajouter l’oignon, la carotte et le citron vert.
Incorporer le piment et l’ail, verser le jus de citron vert et l’huile de roucou, mĂ©langer et laisser macĂ©rer 24 heures au rĂ©frigĂ©rateur.
Conseil :
Je vous conseille de servir ces crevettes accompagnĂ©es de persil, de romarin, d’anis et de petites pommes de terre pochĂ©es ou cuites en robe des champs, d’ignames ou de patates douces. Le principe est de laisser macĂ©rer les queues de crevettes dans ce mĂ©lange d’Ă©pices et d’huile de roucou au moins 24 heures.


L’urucum bio antioxydant naturel puissant.

Petite recette rapide aux allures crĂ©oles. De quoi se rassasier et changer un peu d’air. Que faire pour attirer le beau temps par ici? Comme l’on dit parfois ici, faudrait-il mettre nos chapelets sur la corde Ă  linge? Ou chercher Ă  innover en matière d’Ă©pices, en faisant une recherche sur le roucou que m’a fait parvenir Diane et m’ayant permis de trouver cette recette sur le site de l’Ă©mission des Kiwis et des hommes. Il ne m’en fallait pas plus pour passer Ă  mes casseroles. La prochaine fois j’ajouterai une pincĂ©e de piment d’Espelette ou une pincĂ©e de piquant quelconque car la sauce est douce malgrĂ© tout et comme il n’y a pas d’enfant Ă  notre table…

Une expĂ©rimentation qui m’a Ă©tĂ© rendue possible grâce Ă  Miss Diane, ayant concoctĂ© rĂ©cemment un plat de poisson au roucou absolument pâmant Ă  tester prochainement et dont la recette est ici. Un grand merci Ă  Diane pour son roucou qui nous fait roucouler de joie et tous nos voeux pour que ses traitements s’avèrent une rĂ©ussite… Pour les explications sur la provenance du roucou cliquer ici. Dois-je vous dire que ce fut un dĂ©lice!

2 filets de porc
1/4 tasse de marinade au roucou
2 c. Ă  soupe d’huile d’olive
2 Ă©chalotes hachĂ©es (moi, omis car je n’en avais plus)
400 ml de lait de coco
garnitures: oignons rouges marinés, coriandre fraîche

Marinade au roucou
2 c. Ă  soupe de graines de roucou
1/2 c. à thé de quatre-épices
1 c. Ă  thĂ© d’origan yucathèque (moi, marjolaine qui fait partie de la famille de l’origan)
1 c. à thé de poivre noir
4 clous de girofle
1/2 c. à thé de sel
1/4 tasse de jus d’orange amère ou de vinaigre blanc (moi, jus d’orange)
4 gousses d’ail hachĂ©es

PrĂ©parer d’abord la marinade. RĂ©duire les Ă©pices en poudre très fine, au robot. MĂ©langer le reste des ingrĂ©dients. Cette marinade se conserve bien au froid.

Couper les filets en noisette. Mariner le porc au moins 15 minutes. Chauffer la poĂŞle Ă  feu moyen et y faire dorer les noisettes Ă©gouttĂ©es dans l’huile. Retirer les noisette Ă  mi-cuisson. Ajouter le reste de la marinade et le lait de coco, cuire et faire rĂ©duire. Lorsque la sauce est onctueuse, rĂ©chauffer les noisettes dans la sauce. Faire mijoter 2 Ă  3 minutes. Servir garni d’oignons et de coriandre.


L’urucum bio antioxydant naturel puissant, aussi appelé rocou, est une petite graine rouge dont on tire une poudre colorée.

Très riche en anti-oxydants, l’urucum prévient le vieillissement et assure une protection contre les radicaux libres. Il permet aussi de préparer la peau au soleil en favorisant la synthèse de mélanine. Enfin, outre ces propriétés nutritionnelles et cosmétiques, l’urucum s’utilise comme colorant naturel et aromate en cuisine : cette poudre rouge a décidément bien des atouts !

Cosmétiques bio : préparer sa peau au soleil avec l’urucum

Cosmétiques bio : préparer sa peau au soleil avec l’urucum

De l’arbuste à la graine

L’urucum, de son nom botanique Bixa orellana, est un arbuste originaire d’Amazonie. Il est également appelé rocou, rocouyer ou roucou. Il donne des fleurs roses qui, une fois fécondées, se transforment en fruits. Ces fruits (semblables à des capsules couvertes d’épines molles) renferment de petites graines de couleur rouge brique, que l’on utilise sous forme de poudre, comme colorant naturel (nom de code : E160b), complément alimentaire ou encore ingrédient cosmétique. Les deux principales substances colorantes contenues dans l’urucum sont la bixine et l’oreline.

Atouts nutritionnels : richesse en anti-oxydants

La principale particularité de l’urucum est son extraordinaire richesse en béta-carotène (ou pro-vitamine A) : il en contient jusqu’à 100 fois plus que la carotte. L’urucum, pris sous forme de complément alimentaire, présente ainsi deux atouts :

Il stimule la production de mélanine par les cellules et prépare la peau au soleil en lui donnant un léger hâle naturel ;

– Il est hautement anti-oxydant et ralentit le vieillissement cutanĂ©. Il protège aussi les cellules contre les mĂ©faits des UVA solaires et piège les radicaux libres qui apparaissent sous l’action des UV.

Autre qualité non négligeable, l’urucum renferme d’intéressantes quantités de minéraux et oligo-éléments : sélénium en particulier, mais aussi magnésium, calcium, zinc et cuivre.

L’urucum en cosmétique : pigment naturel et protection solaire

Les Indiens d’Amazonie utilisaient l’urucum comme pigment rouge pour leurs peintures corporelles : au-delà de la fonction purement esthétique et de la symbolique rattachée à cette coutume, l’urucum contribuait à protéger la peau des brûlures du soleil et des piqûres d’insectes (en agissant comme répulsif à l’égard des moustiques, notamment).

La cosmĂ©tique bio et naturelle s’est inspirĂ©e de cette utilisation traditionnelle de l’urucum, qu’elle utilise dans les fards Ă  paupières, les blush, les fonds de teints, les crèmes teintĂ©es ou les huiles “bonne mine”… Ce n’est pas pour rien que cet arbuste est parfois appelĂ© arbre rouge Ă  lèvre !

Par ailleurs, l’urucum offre naturellement à la peau une légère protection solaire : il peut donc être appliqué sous forme d’huile solaire pour les peaux déjà bronzées ou les faibles ensoleillements.

L’urucum en cuisine, pour des plats colorés et subtilement parfumés

En matière de cuisine et de préparations alimentaires, l’urucum est également apprécié : aux Antilles, par exemple, on l’utilise pour colorer et assaisonner les plats (l’urucum a un goût légèrement safrané). Plus près de nous, il a de nombreuses applications : il donne leur teinte orangée aux filets de haddock, et colore la croûte ou la pâte de nombreux fromages comme le cheddar, l’edam, la mimolette, le livarot, le rouy et parfois la boulette d’Avesnes (qui peut aussi être roulée dans du paprika). L’urucum permet également de préparer des plats aussi savoureux que colorés : pâtes, riz, quinoa, poissons, poulet, sauces…


L’urucum bio antioxydant naturel puissant est un anti-oxydant naturel grâce Ă  son exceptionnelle richesse en bixine et en sĂ©lĂ©nium. La bixine s’apparente au bĂŞta carotène (l’urucum contient 100 fois plus de bixine que la carotte ne contient de bĂŞta carotène).

A l’origine, les indiens d’Amazonie utilisaient l’Urucum pour se protĂ©ger du soleil et des moustiques en l’appliquant directement sur la peau, d’oĂą l’appellation de “peaux rouges” qui leur Ă©tait donnĂ©e.Il protège la peau et prĂ©vient le vieillissement. Il la prĂ©pare Ă  l’exposition au soleil en favorisant la pigmentation.
Dans la cuisine, en tant que condiment, l’urucum, aux notes carottĂ©es, poivrĂ©es et lĂ©gèrement poivrĂ©es, permet de colorer les aliments et de leur donner une saveur inĂ©dite et inĂ©galable…

Voici une recette facile Ă  rĂ©aliser et outrageusement dĂ©licieuse….

Sous le croquant de la roquette, le moelleux du blanc de poulet, sublimĂ© par les subtils arĂ´mes de l’urucum, le tout relevĂ© par les notes poivrĂ©es de la coriandre, le piquant de l’échalote et la fraĂ®cheur du citron. Un rĂ©gal…

Recette pour Entrée / Plat / Dessert
Avec cuisson
Durée de préparation : 15 minutes
Durée de cuisson : 15 minutes
Coût Peu couteux / Moyennement couteux / Couteux
Facilité de réalisation : Facile / Moyennement facile / Difficile

Ingrédients pour 4-6 personnes comme entrée ou comme plat pour 2 personnes

2 cuillères à soupe d’huile d’argan
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 blancs de poulet
100g de salade roquette
2 bouquets de coriandre fraiche
1 cuillère à café d’urucum
1 pincée de sel aux épices
100g de roquette
3 Ă©chalotes
2 cuillères à soupe de jus de citron bio
1 cuillère à café de vinaigre balsamique

Recette

Préparation du poulet :

1- Mettre l’huile d’olive dans un wok et faire dorer le poulet coupé en morceaux pendant 10 minutes.

2- Saupoudrer l’urucum sur le poulet et remuer 4 à 5 minutes pour que l’urucum colore bien le poulet.

3- Saler, poivrer et réserver jusqu’à complet refroidissement.

Préparation de la salade :

1- Hacher les 3 Ă©chalotes.

2- Dans un saladier mettre la salade, et les 3 échalotes hachées.

3- Ciseler finement les 2 bouquets de coriandre et en réserver une bonne pincée pour la décoration finale.

4- Rajouter le poulet froid et mélanger.

Préparation de la sauce :

1- Dans un bol, mélanger vigoureusement l’huile d’argan et le jus de citron avec un mini fouet.

2- Rajouter le vinaigre balsamique et fouetter Ă©nergiquement.

4- Verser la sauce dans le saladier et mélanger.

Servir dans des verrines et agrémenter du reste de coriandre.


 

Vos serez surement intéressé par ces blogs : sel de Guerande, les fleurs de bach, l'aloe vera, la plante de stevia bio, les femmes nappy, le fruit du camu camu, le sel de Guérande, l'arbre du baobab, la feuille de menthe bio, le fruit de grenade bio, la baie d'aronia bio, chia bio, le fruit de l'acerola bio, le fruit de maqui bio, le fruit de guarana bio, l'huile de jojoba bio, la boisson de maté bio, le silicium organique, utilisation du chanvre bio, le thé de rooibos, l'huile d'argan, konjac bio coupe faim, les antioxydants naturels, le sirop agave biologique, physalis peruviana, la racine de gingembre biologique, le citron yuzu bio, le fruit de cupuacu biologique, la baie d'arbouse bio, la vigne rouge bio pour la circulation, urucum bio contre le cancer de la peau, le fruit de lucuma bio, les amandes biologiques, la cerise, le fruit de mangoustan bio, le thym antioxydant, levure de riz, le citron vert, les antioxydants naturels puissants, le raisin riche en antioxydant, l'ortie bio riche en silice, la baie de sureau, le goji de l'Himalaya, les baies de goji Himalaya, les antioxydants naturels puissants, la pulpe de baobab biologique, les protéine biologique, beurre de karite bio, le fruit de l'argousier bio, la poudre de baobab bio, la feuilles de ginkgo biologique,le goji biologique, le champignon reishi biologique, le transhumanisme, les sushis japonais, le fruit du baobab bio, les baies de goji biologique, la pharmacie biologique, le cannabis biologique, la marijuana biologique, les insectes comestibles, les prooxydants, la poudre de baobab biologique, le pain de singe baobab, le baobab biologique, biologiquement, le bouye jus de baobab, baobab.com, la tomate biologique, les insectes comestibles,le fruit du corossol, le fruit du baobab biologique, la feuille de graviola bio, le bambou bio, l'artemisinine bio anti-cancer, baobab.com, la feuille de corossol, un hamburger vegetarien, la dhea naturelle, couple mixte, le caylar, l'armoise anti-cancer, lait de cafard, pissenlit cancer, graviola corossol, la feuille de papaye anti cancer